chapitre 1 : introduction à la comptabilité

Chapitre 1 : INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ

  

I-              le rôle de la comptabilité

A/ le rôle de la comptabilité est d’abord opérationnel

 1.  suivre le résultat et le patrimoine

 

Le résultat = produit (vente de biens et service) – charges (achats de biens et de services)

Il peut être positif (bénéfice) ou négatif (perte, déficit)

 

Le patrimoine : (ce que possède l’entreprise)

 

Cf : diapo 1 : notion de patrimoine (poly.)

 

2.   suivre les opérations avec les tiers

En comptabilité on enregistre toutes les opérations réalisées avec des tiers, lorsqu’elles sont susceptibles de modifier le patrimoine.

 

Exemple de tiers :

-       fournisseurs

-       clients

-       Etat (cotisations sociales (maladie, chômage, retraite) , charges patronales)

-       Salariés

-       Banque

 

On renseigne les tiers sur l’état de nos transactions avec eux (savoir ce que nous doit un client, renseigner sur la bonne santé de l’entreprise)

 

B/ mais il est aussi stratégique

 La comptabilité permet de mesurer les performances de l’entreprise et donc de prendre des décisions, que ces décisions soient prisent par les dirigeants de l’entreprise ou par ceux de l’entreprise partenaire.

(Par exemple : arrêter une ligne de production non rentable (=décision interne) ou un fournisseur de souhaite plus travailler avec nous (= décision externe))

 

II-            notion de comptabilité

A/ les flux économiques

Un flux économique représente un mouvement de bien ou de service, ou de monnaie entre agents économiques. 

 

Cf : diapo 2 : act. Eco. D’une entreprise commerciale (poly.)

           

Sort de l’entreprise              =    RESSOURCE    = CRÉDIT 

Entre dans l’entreprise      =        EMPLOI         =    DÉBIT

 

     Flux interne       différent de          Flux externe

(Dans l’entreprise)                           (Entre entreprises)

 

Ce sont essentiellement les flux externes qui donnent lieu à des enregistrements.

Quelques flux internes le sont cependant :

-       sortie d’argent de banque, pour alimenter la caisse

-       si l’entreprise fabrique une machine elle-même pour elle-même

 

     Flux financiers              ¹         Flux réel

(Mouvements d’argent)           (Mouvements de biens et services)

 

B/ les emplois et les ressources

Cf : diapo 3 : des flux aux comptes (poly.)

 

C/ l’enregistrement en comptabilité

1.  le compte

Cf : diapo 4 : ex. de présentation de compte (poly.)

 

L’entreprise n’est concernée que par les ressources et les emplois provenant des flux dont elle est soit l’origine, soit la destinataire.

 

Principe de la partie double : toute opération réalisée avec un tiers donne lieu au minimum à deux enregistrements comptables : un EMPLOI et une RESSOURCE.

Pour chaque opération, le montant total des enregistrements aux emplois = le total des enregistrements aux ressources.

EMPLOI  =  RESSOURCE

  DÉBIT   =    CRÉDIT

 

Il existe un compte par nature (exemple : banque -> 512)

 

 2. le solde d’un compte

Cf : diapo 5 : le solde d’un compte (poly.)

 

3.  les comptes réciproques

Les opérations réalisées avec des tiers fonctionnent en miroir, ce qui est au débit dans l’entreprise, est au crédit chez le tiers.

Quand nous enregistrons en comptabilité un flux financier entrant, il s’agit d’une somme d’argent que nous portons au débit de notre compte banque.

 La banque tient la comptabilité de ce qu’elle doit à ses clients. Elle ouvre un compte au nom de notre entreprise dans lequel elle constate ce qu’elle nous doit. Elle porte donc le même montant au crédit que notre compte.

C’est pourquoi, sur un relevé bancaire, un compte créditeur suppose que nous avons l’argent.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site
Facture en ligne