chapitre 4 : les opérations de trésorerie : suivi quotidien, écritures, controle

Chapitre 4 : LES OPÉRATIONS DE TRÉSORERIE : SUIVI QUOTIDIEN, ÉCRITURES, CONTROLE.

 

INTRODUCTION

 

Ce chapitre traite des écritures relatives à certaines opérations, ainsi que des pratiques courantes en matière de gestion de la trésorerie au jour le jour.

 

I-              le tableau de suivi quotidien de la trésorerie

 

Tableau hebdomadaire, actualisé tous les jours. Il est tenu en date de valeurs. Deux types d’opérations y figurent :

 

-       celle dont l’échéance est connue avec certitude

-       les autres. On utilise des méthodes statistiques ou empiriques

 

/annexe 1/

 

II-            les enregistrments comptables

 

(la partie consacrée aux moyens de règlement est à étudier à l’aide de la pochette 36 P5 à 37)

 

A/ la lettre de change

 

/annexe 2-a /

 

Le 12/11/N,  remise à l’escompte d’une LCR à la banque.

Valeur nominale 1 000€, échéance au 31/12/N, intérêts : 17,30€, commission de manipulation : 5€.

L’avis de crédit est reçu le 16/11.

 

1- sur support papier

 

12/11/N

511 400

Effet à l’escompte

1 000,00

 

413 000

Client effet à recevoir

 

1 000,00

Remise à l’escompte LCR

 

16/11/N

512 000

Banque

976,72

 

627 000

Services bancaires

5,00

 

445 660

TVA déductible

0,98

 

661 000

Charges d’intérêts

17,30

 

511 400

Effet à l’escompte

 

1 000,00

Réception de l’avis de crédit

 

Sur support magnétique :

 

12/11/N

512 000

Banque

976,72

 

627 000

Services bancaire

5,00

 

445 660

TVA déductible

0,98

 

661 000

Charges d’intérêts

17,30

 

519 200

Effets à l’escompte

 

1 000,00

Remise à l’escompte

 

B/ la cession de créances professionnelles (Dailly)

 

/annexe 2-b/

 

Cession d’un ensemble de créances professionnelles (Dailly) pour une valeur de 35 000€ le 15/09.

Echéance des créances au 31/10, le recouvrement se fera par la société (cession en nantissement).

Frais : 650€ dont 30€ de commissions assujetties à la TVA.

Les créances sont normalement recouvrées le 31/10, et le montant est immédiatement viré au compte de la banque.

 

15/09/N

512 000

Banque

34 344,12

 

627 000

Services bancaires

30,00

 

445 660

TVA déductible

5,88

 

661 000

Charges d’intérêt

620,00

 

411 600

Client, créance cédées

 

35 000,00

Cession des créances

 

31/10/N

512 000

Banque

35 000,00

 

411 000

Client

 

35 000,00

Règlement du client

 

31/10/N

411 600

Client, créances cédées

35 000,00

 

512 000

banque

 

35 000,00

Reversement du règlement à la banque

 

Si pas de nantissement :

 

15/09/N

512 000

Banque

34 344,12

 

627 000

Services bancaires

30,00

 

445 660

TVA déductible

5,88

 

661 000

Charges d’intérêt

620,00

 

411 000

Client

 

35 000,00

Cession des créances

 

 

C/ l’affacturage

 

/annexe 2-c/

 

Envoi le 02/09 d’une quittance subrogative à un factor.

Montant total : 100 000€.

Avis d’achat reçu le 05/09 : commission de financement : 2 500€, commission d’affacturage : 1 800€ , TVA sur commission d’affacturage : 352,80€.

Virement des fonds par le factor reçu le 06/09

 

 

 

 

 

05/09/N

467 010

Société xxx- compte courant

95 347,20

 

622 000

Rémunération d’intermédiaires et honoraires

1 800,00

 

445 660

TVA déductible

352,80

 

668 000

Autres charges financières

2 500,00

 

411 000

client

 

100 000,00

Avis d’achat

 

 

06/09/N

512 000

banque

95 347,20

 

467 010

Société xxx – compte courant

 

95 347,20

Virement des fonds

 

D/ les prêts société mère à filiale

 

Compte utilisé dans la filiale : 171 – dettes rattachées à des participations

Compte utilisé dans la société mère : 267 - créances rattachées à des participations

761 7 – revenus des créances rattachées à des participations.

 

E/ les placement auprès d’OPCVM

 

Il s’agit de titres de placement, comptabilisés dans un compte du 50 :

 

Achat :

503 – actions (SICAV)

504 – autres titres conférant un droit de propriété

 

À l’inventaire : dépréciation éventuelle en cas de baisse du cours

 

Lors de la cession : PV ou MV (utilisation des 667 et 767) et reprise éventuelle de la provision.

 

Intérêts : enregistrement en compte 764 – revenu des VMP

 

F/ les opération en devises

 

Il existe un risque de change lié à la variation des cours des devises.

 

Lors de la naissance de la créance ou de la dette, on utilise le cours du jour. En conséquence, lors du règlement, on constatera un gain (compte 766) ou une perte (compte 666) de change.

 

A l’inventaire on constate les gains ou pertes latents sous forme d’écarts de conversion actif ou passif (compte 477 ou 476). En cas de perte latente, on constate une provision.

 

/Annexe 2-d/

 

Vente de marchandises le 20/12 pour 2 000 USD.

Règlement reçu le 12/01

Cours du dollar US : 0,995€ le 20/12,  1€ le 31/12, 0,985€ le 12/01.

 

 

 

20/12/N

411 000

Client

1 990,00

 

707 000

Vente de marchandises

 

1 990,00

Facture client

 

 

31/12/N

411 000

Client

10,00

 

477 000

Ecart de conversion - passif

 

10,00

Ecart de conversion inventaire

 

 

01/01/N+1

477 000

Ecart de conversion - passif

10,00

 

411 000

client

 

10,00

Extourne – écart de conversion

 

12/01/N+1

512 000

Banque

1 970,00

 

666 000

Perte de change

20,00

 

411 000

client

 

1 990,00

Règlement client

 

III-          le contrôle de la trésorerie

 

Repose sur deux principes :

-       séparation des taches

-       contrôles « croisés »

 

A/ séparation des tâches

 

On confie à des personnes différentes :

-       la tenue des comptes (comptable)

-       l’utilisation des moyens de paiement (chèque, espèce) (trésorier)

-       la signature donnant ordre de payer (directeur)

 

Dans les grandes organisations, on met souvent en place des procédures complémentaires : validation des factures par le chef de service ou responsable ayant passé la commande avant tout paiement.

 

B/ les états de rapprochement

 

Réalisé à chaque réception d’un relevé de compte

 

Phase 1 : pointage des opérations communes dans les deux comptabilités.

 

Phase 2 : ajustement de chaque compte :

-       inscription au compte de l’entreprise à la banque des opérations non encore enregistrées par la banque, (ex : un règlement par chèque non encore remis à la banque par notre créancier)

-       inscription au 512 des opérations non encore enregistrées par l’entreprise (Ex : virement reçu, agios)

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site