chapitre 8 : la prévision du BFRE

Chapitre 8 : LA PRÉVISION DU BFRE

 

INTRODUCTION : limite du calcul du BFRE au bilan

 

BFRE = actif circulant d’exploitation – passif circulant d’exploitation

 

Eléments constitutifs : clients, stocks, fournisseurs, TVA, Autres créances et dettes d’exploitations (incluant salaires et charges sociales)

 

La société Sand'nSun S.A.R.L. achète des articles de plage, (Ballons, bouées, parasols, Etc.) qu'elle revend ensuite à un réseau de boutiques situées sur l'ensemble du littoral français. Elle applique à son coût d'achat un coefficient moyen de 1.2, afin de déterminer son prix de vente.

Les principales caractéristiques des opérations commerciales courantes sont les suivantes :

a) Achats et ventes.

C.A.H.T. annuel : 120 000 €. (On fera abstraction de la TVA)

Délai moyen de règlement des clients : 60 jours.

Délai moyen de règlement aux fournisseurs : 30 jours.

b) Activité.

Elle est fortement saisonnière, comme le montre le tableau suivant :

Mois

Coefficient

Mai

1.6

Juin

3.5

Novembre

0.3

Décembre

0.2

c) Stocks.

On considérera que l'entreprise travaille autant que possible en flux tendus, ses stocks peuvent être considérés comme négligeables.

Calculons les besoins de financement au 30 juin et au 31 décembre.

Exploitation

Bilan

Besoin de
financement
(3)

Mois

Coefficient

Ventes
(120 000/12) x Coeff.

Achats
(Ventes / 1,2)

Clients
(1)

Fournisseurs
(2)

Avril

0,7

7 000,00

5 833,33

 

 

 

Mai

1,6

16 000,00

13 333,33

 

 

 

Juin

3,5

35 000,00

29 166,67

51 000

29 166,67

21 833,33

Octobre

0,2

2 000,00

1 666,67

 

 

 

Nov

0,3

3 000,00

2 500,00

 

 

 

Déc

0,2

2 000,00

1 666,67

5 000

1 666,67

3 333,33

 (1) Doivent deux mois de vente. (m et m-1)

(2) On leur doit un mois d'achats (m)

(3) Clients (Besoin) – Fournisseurs (Ressource)


 

 

On trouve un BFR différent selon le mois. Le BFR est rarement stable, son calcul par le bilan, à un instant donné manque de pertinence.

On utilise un modèle permettant de déterminer un BFR moyen à BFR Normatif (BFR par la méthode des EC)

Il repose sur l’existence d’une relation de proportionnalité entre BFRE et CA HT

   

I-              la relation entre BFR et CA

 

On raisonnera sur un compte client (les résultats peuvent être transposés sur tous autres éléments constitutif du BFR)

 

A/ analyse de l’évolution du compte client

 

On s'intéresse à l'étude du compte Clients d'une entreprise : les caractéristiques de l'activité sont les suivantes :

Ventes journalières moyennes : 100 €

Modalités de règlement des clients : 40 % comptant, 60 % à crédit

Durée moyenne du crédit accordé aux clients : 6 jours

La TVA est applicable aux opérations, au taux de 20 % pour simplifier.

 

On supposera que l'activité démarre le "jour 1"

Dates

Débit

Crédit

Solde du compte(Cumul soldes)

Jour 1

72 (1)

0

72

Jour 2

72

0

144

Jour 3

72

0

216

Jour 4

72

0

288

Jour 5

72

0

360

Jour 6

72

0

432

Jour 7

72

72

432

Jour 8

72

72

432

 

 

432

(1) : créances TTC : 100 x 60%  x  20%

 

Quelle est la valeur "normale" du solde du compte ?

Il s’agit du besoin de financement du poste clients généré par un CA de 100€/jour

 

Comment cette valeur est-elle obtenue ?

432 = (100 x 0,2 x 0,6) x 6

= 100 x 0,72 x 6   (0,72 correspond au coefficient de structure.)

 

Que deviendra le solde du compte si le C.A. journalier double ? Quel type de relation semble relier le BFRE et le CAHT ?

2 x 432 = 864 : relation de proportionnalité

 

Analysons chacune des valeur du calcul effectué (100 x 0,72 x 6)

100 : 1 jour de CA HT

6 : durée d’écoulement du poste client

0,72 : coefficient de structure su poste client (ou valeur moyenne du poste client)

 

Le besoin de financement (432) semble lié :

-        au CA HT/jour (100)

-        à la durée moyenne de crédit (6 jours)

-        à un pourcentage : le rapport (client TTC / CA HT) ( 72%)

 

La relation BFRE/CA sera donc de type :

BFRE = a x CA HT

Le modèle du BFR normatif repose sur l’hypothèse d’une stricte proportionnalité :

-        le BFRE est 100% variable

-        il est proportionnel au CA HT

-        cette relation est stable

 

C/ généralisation

 

Dans l’exemple on aura :

Besoin de financement pour 1€ de CA HT / jour :

(100 x 6 x 0,72) / 100 = 6 x 0,72 = TE x CS

 

on peut obtenir la valeur de tout élément du BFRE pour 1€ de CA HT/jour par CS x TE

Durée d’écoulement (TE) : durée moyenne en jour durant laquelle 1€ « séjourne » dans un poste de bilan générateur d’emploi ou de ressource du BFRE

 

Coefficient de structure (CS) : valeur moyenne d’un éléments du BFRE/CA HT

 

La valeur de 4,32€ représente aussi le besoin de financement en jour de CA HT.

Pour 100€ de CA HT/jour, on a bien obtenu un besoin de 432€ (4,32 x 100 = 4,32 jours de CA HT)

 

II-            le calcul du BFRE en jour de CA HT (exemple)

 

A/ le tableau d’analyse, le calcul des coefficients de structure

 

La société Blanc a effectué, pour l'année à venir, des prévisions d'activité résumées ci-après.

Production et ventes.

Elles représentent 10 000 unités, produites et écoulées à un rythme régulier sur 360 jours.

Conditions d'exploitation (Concernant un exercice) :

ð Prix de vente unitaire hors TVA : 450 € (TVA à 19,6 %)

ð Production :

Coût proportionnel unitaire (Hors TVA déductible)            Matières : 100 €     MOD      : 50 €         Frais divers : 50 € (Ces frais, intégralement déductibles, sont soumis à une TVA de 19,6 %)

Coûts fixes de production : 1 000 000 € (Dont amortissement linéaire 600 000 €. Pas de TVA déductible)ð Distribution :

Coût proportionnel (Hors TVA déductible) pour un article :               Main d'œuvre directe : 10 €  Matières consommables et fournitures diverses : 40 € (TVA déductible à 19,6 % sur l'intégralité)Coûts fixes : 100 000 € (Dont amortissement 50 000 €) Pas de TVA déductible.

Autres informations.

Les temps d'écoulement estimés sont les suivants :

- TVA collectée et déductible : 35 jours

- Crédit clients : 45 jours

- Crédit sur autres charges : 20 jours

- Stock de matières premières : 25 jours

- Stock de produits finis : 10 jours

- Cycle de fabrication : 10 jours

- Fournisseurs de matières : 40 jours

- Fournisseurs de matières consommables et fournitures diverses : 20 jours

- Stock de matières consommables : Négligeable

Les stocks sont valorisés selon les conditions suivantes :

Produits finis : Coût de production moyen décaissé.- Produits en cours : Estimés à 100 % pour les matières premières, et 50 % pour les frais proportionnels de fabrication

 

Eléments constitutifs du besoin en fonds de roulement

(TE) Temps d'écoulement (jours)

(CS) Coefficient de structure

BFR
(Jours de CAHT)
TE x CS)

I - BESOINS FINANCIERS D'EXPLOITATION                                                           

 

 

 

    Matières                       

25

(1) 0,222

5,556

    Produits en cours              

10

(2) 0,333

3.333

    Produits finis                  

10

(3) 0,533

5.333

    Clients                        

45

(4) 1,196

53.820

    TVA déductible

35

(5) 0,083

2.896

TOTAL

 

 

65,382

II - RESSOURCES FINANCIERES D'EXPLOITATION                                                                                                       

 

 

 

    Fournisseurs de matières    

40

(6) 0,266

10,63

    Fournisseurs (Autres)

20

(7) 0,239

4.784

    TVA Collectée                  

35

(8) 0,196

6.860

TOTAL

 

 

22,274

(1) 100 / 450 = achat de matières premières HT / prix de vente HT

(2) (100 + (50+50) / 2) / 450

(3) (100 + 50 + 50 + (1 000 000 – 600 000) / 10 000) ) / 450

(4) (450 x 1,196) / 450

(5) (50 + 40 100) x 0,196 / 450

(6) matières achetées TTC / CA HT = 119,6 / 450

(7) (50 + 40) x 1,196 / 450

(8) 450 x 0,196 / 450

 

 

 

On obtiendra une expression de chaque élément constitutif du BFRE dans une unité commerciale : le jour de CA HT, en multipliant CS x TE.

Les calculs sont présentés dans un tableau.

On regroupe les éléments générant un besoin de financement (actif) sous la dénomination « emploi » ou besoin, les autres constituant les ressources (passif)

 

B/ synthèse : l’expression du BFR en fonction du CA HT

 

Le BFRE représentera 70,939 – 22,275 = 48,664 jours de CA HT

(Besoins – ressources)

Le BFRE en euros se calculera : 48,664  x  CA/jour

Soit 48,664  x  (10 000 x 450  /  360 ) = 608 300€ (BFR normal ou moyen)

 

III-          l’utilisation des résultats fournis par le modèle

 

Le modèle servira à prévoir le BFRE et nous rappelle par ailleurs quels sont les moyens « classiques » sur ce dernier.

 

A/ prévision

 

On envisagera une hausse de 10% du CA pour l’exercice suivant.

Nouveau CA/jour : 12 500 x 1,1 = 13 750€

BFRE = 48,664 x 13 750 = 669 130€

Accroissement du BFR : 669 130 – 608 300 = 60 830€ impliquant un besoin de financement supplémentaire, et donc une « ponction » sur la trésorerie (diminution TN)

 

Mettre cette idée en relation avec l’analyse des flux de trésorerie et le tableau des flux de l’OEC.

 

B/ maitrise / réduction du BFR

 

Toute chose égale par ailleurs, elle peut passer par une action sur les délais d’écoulement :

-        action sur les stocks

-        gestion des délais clients

-        gestion des délais fournisseurs

Sous contraintes techniques et commerciales : nature des stocks, délais de règlements « moyens » du secteur.

 

Complément : paiement périodique

 

Calcul des TE :

-        TVA réglée le 22 du mois

-        Clients : 60 jours fin de mois

 

TVA : (52 + 22) / 2 = 37 jours de décalage moyen

 

 

CLIENTS : (90 + 60) / 2 = 75 de décalage moyen

 

 

 

SALAIRES réglés le 25 du mois : (25 + (-5) ) / 2 = 10 jours de décalage 

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site