chapitre 11 : le financement des activité

Chapitre 11 : LE FINANCEMENT DES ACTIVITES

 

I-              L’estimation des besoins de financement

 

A/ Qu’est-ce qui crée les besoins de financement ?

 

  1. Le cycle d’équipement

 

Au démarrage comme tout au long de son existence, l’entreprise a besoin de s’équiper. Elle doit investir dans des locaux, des machines, des matériels, des brevets, etc.

Ces investissements sont réalisés pour durer plusieurs années. Il s’agit de s’engager sur des opérations de long terme. Elles génèrent un besoin de financement de l’investissement (BFI).

 

  1. Le cycle d’exploitation

 

Le cycle d’exploitation correspond au cycle d’activité de l’entreprise. Il couvre l’ensemble des opérations courantes : achats, production avec ou sans stock, vente. L’activité est accompagnée d’un décalage entre les recettes à venir (une fois que les ventes seront faites et que les clients auront payé) et les dépenses immédiates (paiement des factures fournisseurs…). Le besoin en fond de roulement (BFR) mesure le besoin permanent de l’entreprise pour financer son exploitation.

Le BFR correspond au financement des stocks, des décalages de paiement entre les clients et les fournisseurs, et des différences entre les créances et les dettes sociales et fiscales.

 

  1. Le besoin de financement permanent d’exploitation

 

Le besoin de financement permanent de l’exploitation recouvre l’ensemble de ces besoins de financement (BFI + BFR). En sont exclus les besoins de financement hors exploitation comme les titres de participation.

 

B/ Quel est l’impact de la stratégie sur les besoins de financement ?

 

  1. Les stratégies induisent des besoins de financement

 

La stratégie définie par une entreprise vise à stimuler sa croissance et à augmenter ses résultats. Or, l’augmentation de l’activité génère une augmentation du BFR de l’entreprise, qui doit être financé.

De même, toutes les stratégies quelles qu’elles soient nécessitent des investissements ; les besoins de financement seront plus ou moins importants selon les stratégies envisagées. Ainsi, une stratégie de croissance externe entraîne des investissements massifs ; une stratégie de diversification nécessite l’achat de nouveaux matériels et peut éventuellement être couplée à une croissance externe, ce qui requiert également des investissements massifs.

 

  1. Les besoins de financement doivent être financés

 

Le lien entre stratégie et financement est fondamental pour l’entreprise. La stratégie ne sera mise en œuvre que si l’entreprise dispose des moyens pour la financer.

Le choix du mode de financement est déterminant, à la fois pour la réalisation de la stratégie définie et également pour conserver une marge de manœuvre pour le futur.

 

II-            Le choix d’un mode de financement

A/ Quels sont les différents modes de financement des entreprises ?

 

  1. Le financement interne

 

L’entreprise peut se financer elle-même : c’est l’autofinancement. Elle se finance grâce à ses ressources propres ou grâce aux ressources internes générées par son activité.

Ce mode de financement est moins coûteux qu’un financement externe mais ne permet généralement pas de lever des fonds importants. Il est donc réservé à des investissements limités ou est combiné à une autre forme de financement : par exemple, le groupe Bic rachète le groupe indien Cello Pens avec 30 % de ressources propres et 70 % d’emprunt.

 

  1. Le financement externe

 

Le financement externe peut être constitué des dettes financières :

– titres obligataires émis sur le marché financier ;

– emprunts bancaires à moyen ou long terme ;

– crédit-bail, contrat de location avec option d’achat sur le bien loué à l’échéance du contrat…

Le financement externe peut provenir d’autres parties prenantes :

– augmentation du capital social de l’entreprise par l’émission de nouvelles actions (ou de parts sociales pour une SARL) ;

– subventions versées par l’État ou les collectivités territoriales…

 

B/ Comment choisir un mode de financement ?

 

Le choix du mode de financement sera effectué selon différents critères :

– le mode de financement dépend de l’objet du financement : un financement stable est nécessaire pour un investissement. Les financements de court terme sont mis en place pour les besoins de court terme liés à l’activité de l’entreprise ;

– le choix dépend du coût du financement : l’entreprise cherche à optimiser son opération en minimisant son coût ;

– le choix dépend du risque lié à l’opération : plus le risque estimé est important, plus le prix payé par l’entreprise pour financer l’opération sera élevé. Le risque est un élément déterminant du coût.

Commentaires (1)

1. ZERBA 15/04/2016

Cela m'a beaucoup aidé,
Je te remercie.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site